Initiative sur l’inclusion sociale en Europe

Hébergée par J-PAL Europe au sein de l’Ecole d’Economie de Paris, l’Initiative sur l’inclusion sociale en Europe (ESII selon son sigle anglais) a pour objectif d’évaluer des programmes et politiques susceptibles de renforcer l'inclusion sociale des migrants et réfugiés en Europe. Le premier appel à propositions cherche à répondre à la question : « Comment les programmes éducatifs peuvent-ils améliorer l’inclusion et le futur socio-économique des migrants et réfugiés de première et deuxième génération en Europe ? ».

Cette initiative est menée avec la collaboration et le soutien de Community Jameel et Porticus.

A propos de l’initiative | Pour les partenaires | Pour les chercheurs | Organigramme

Conférence de lancement - 26 mars 2019 | Training for implementers

Sur quoi se concentre l’Initiative ?

L’Initiative de J-PAL sur l’inclusion sociale en Europe est une initiative pluriannuelle ayant une composante de recherche et une composante de diffusion des résultats de politique publique. Elle vise à produire et à partager des enseignements utilisables à grande échelle, portant sur des programmes efficaces pour améliorer l’inclusion des migrants en Europe. Pour réaliser cela, nous comptons :

  • Financer des évaluations aléatoires ;
  • Diffuser les résultats rigoureux ;
  • Offrir des formations aux décideurs politiques et aux porteurs de projets.
Pourquoi nous concentrer sur les programmes éducatifs visant à améliorer l’inclusion des migrants en Europe ?

Les enfants grandissant dans des familles aux revenus modestes sont moins susceptibles de réussir à l’école, de trouver du travail et d’avoir un revenu élevé une fois devenus adultes. En Europe, cet écart est particulièrement important pour les enfants issus de l’immigration, qui sont deux fois plus susceptibles de grandir dans la pauvreté que les enfants de parents natifs des pays concernés. De même, ils risquent plus souvent d’abandonner l’école ou les programmes de formation professionnelle, et sont plus exposés au chômage. Les migrants font face à des obstacles spécifiques à leur intégration, que ceux-ci soient d’ordre linguistique, culturel ou administratif : cela peut justifier des programmes ciblés pour répondre à leurs besoins. Malgré des moyens financiers considérables pour les programmes sociaux promouvant une meilleure inclusion, nous avons peu de résultats probants qui disent quelles approchent fonctionnent le mieux, et pourquoi.

Nous avons fait une revue de la littérature de plus de 2100 articles de recherche portant sur trois thématiques considérées comme d’importants leviers d’inclusion sociale : les programmes éducatifs pour enfants défavorisés, les compétences pour la transition entre l’école et la vie professionnelle, et l’intégration des migrants. Les résultats suggèrent qu’il y a un important manque de résultats probants pour ce qui concerne l’inclusion des migrants. Cliquez ici pour accéder à la synthèse de la revue de littérature (en anglais).

Pour combler ce manque, J-PAL Europe lance l’Initiative sur l’inclusion sociale en Europe.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter la Responsable de l’Initiative, Ana Tabacaru, à [email protected].