Information et conseils en fin de collège, en France

Researchers:
Dominique Goux
Fieldwork by:
Location:
Versailles, France
Sample:
4 756 élèves de 37 écoles
Chronologie:
2010 - 2013
Target group:
  • Parents
  • Students
Outcome of interest:
  • Dropout and graduation
  • Enrollment and attendance
Intervention type:
  • Information
AEA RCT registration number:
AEARCTR-0000308
Partners:

Policy issue

Dans de nombreux pays, la fin de la scolarité obligatoire représente un tournant, un moment où les jeunes doivent prendre des décisions importantes pour leur avenir. Il s’agit d’une période particulièrement difficile pour les élèves dont les résultats sont faibles, car ils ont souvent plus de mal à trouver un parcours adapté à la fois à leurs aspirations et à leurs aptitudes scolaires. Les élèves vont parfois demander conseil à leurs parents, mais ces derniers ne sont pas toujours en mesure de répondre de façon appropriée à leurs questions, notamment s’ils manquent d’informations sur l'orientation après l’école obligatoire. Peu de recherches ont exploré les effets d'une information ciblée vers les parents sur les possibilités existantes.

Context of the evaluation

L’académie de Versailles englobe l’ensemble des banlieues situées à l’Ouest et au Sud de Paris. La plupart des établissements scolaires de l’échantillon se trouvent dans ces zones densément peuplées avec une proportion élevée d’immigrants récents ou de seconde génération, principalement issus du Maghreb, et dont les conditions socio-économiques sont très faibles. Bien que le chômage touche l’ensemble de la société française, cette population est plus souvent victime de discrimination. Le chômage des jeunes dépasse 50 % dans les banlieues autour de Paris, lesquelles sont peuplées par plus de 5 millions d’immigrés arabes et africains de première et de deuxième génération1.

Presenting schooling options to parents in Paris, France

Details of the intervention

Cette évaluation porte sur un programme intitulé « La Mallette des parents », qui vise à informer les parents d’élèves en difficulté sur les possibilités d'orientation existantes à la fin de l’école obligatoire (en France, en fin de troisième). Le programme comporte tout d’abord deux réunions de groupe animées par des membres du personnel du collège (enseignants et équipe administrative) qui présentent aux parents les différentes possibilités de poursuite d’études qui s’offrent aux élèves. Après ces rencontres collectives, les parents sont conviés à des entretiens individuels avec le chef d'établissement - un à trois selon les besoins de l’élève- au cours desquels le cas particulier de cet élève est évoqué.

En début d'année scolaire, sur la base des résultats scolaires obtenus l’année précédente, les chefs d’établissement sélectionnent de 5 à 10 élèves en difficulté par classe. Dans chaque collège, la moitié des classes sont aléatoirement assignées au groupe test : les parents des élèves de ces classes sont invités aux réunions de groupe et aux entretiens individuels. L'autre moitié des classes constitue le groupe témoin. Pour évaluer l'impact de ce programme, les chercheurs collectent des données sur les résultats scolaires des élèves, sur la façon dont ils se conduisent au collège, sur les décisions d’orientation qu’ils prennent et sur le comportement adopté par leurs parents (par exemple, dans quelle mesure ils accompagnent leur enfant dans ses activités et choix d’orientation).

Results and policy lessons

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le papier académique (en anglais), ou le Rapport complet et la page dédiée à l’expérimentation (en français)  disponibles sur le site du Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse (FEJ). 


1 Bloomberg Business Week “Crisis in France: How Welfare State Economies Failed a Generation” November 2005

Goux, Dominique, Marc Gurgand, and Eric Maurin. 2017. "Adjusting Your Dreams? High School Plans and Dropout Behavior." The Economic Journal 127, (602): 1025-1046.

1.
http://ec.europa.eu/education/policy/strategic-framework/doc/esl-group-report_en.pdf, p. 8