Groupements de créateurs : encourager la création d'entreprise chez les jeunes, en France

Researchers:
Nila Ceci-Renaud
Yann Algan
Location:
Underprivileged neighborhoods in metropolitan and offshore France
Sample:
1 200 chômeurs de 18 à 25 ans
Chronologie:
2010 - 2013
Target group:
Entrepreneurs Youth
Outcome of interest:
Employment Empowerment Self-employment
AEA RCT registration number:
AEARCTR-0000391

Policy issue

Dans les zones à fort taux de chômage, les jeunes ont peu d'accès à un emploi stable et se tournent parfois vers la création d'entreprise pour s'assurer un revenu. Cependant développer une activité peut s'avérer particulièrement difficile pour les jeunes ayant quitté l'école prématurément et vivant dans des communautés discriminées.

En France, même si de nombreux programmes existent pour aider et encourager ce type de jeunes entrepreneurs, on ne sait toujours pas exactement quelles sont les meilleures façons de faire : par exemple, vaut-il mieux dispenser des conseils spécifiques sur la manière de gérer une entreprise ou bien des cours généraux sur la prise de décision ? Quel est l'impact réel de ce type de programmes ?

Context of the evaluation

Le taux de chômage en France est proche de 10 %, mais parmi les jeunes de 15 à 24 ans, il est deux fois plus élevé. Pour mieux comprendre et résoudre la question de l'accès à l'emploi des jeunes, le gouvernement français finance les missions locales dans les zones urbaines défavorisées. Ces antennes locales organisent des formations et dispensent des conseils aux jeunes, plus particulièrement à ceux qui ont décroché de l'école très tôt. La plupart des formations, centrées sur l'acquisition de compétences professionnelles, sont animées par des bénévoles et font la promotion de l'intégration sociale.

Woman receiving business support in France

Details of the intervention

Dans diverses missions locales de France, un échantillon de jeunes chômeurs intéressés par la création d'une entreprise, d'une association, ou d'un événement, a été aléatoirement réparti soit dans le groupe test, participant au programme mis au point par l'association Groupement de Créateurs, soit dans le groupe témoin, bénéficiant de l'accompagnement habituel.

La spécificité de ce programme réside dans son approche psychologique : au lieu de dire aux jeunes ce qu’ils doivent faire, les conseillers les aident à prendre leurs propres décisions et à assumer la responsabilité de leurs choix de vie et de leurs projets, tout en les confrontant aux contraintes de leur environnement.

Dans la phase "Émergence" du programme, des ateliers leur permettent d'approfondir leur désir de porter ce projet et de développer leurs idées. Ils ont également des rencontres individuelles régulières avec un conseiller pour explorer leurs motivations, leurs atouts et leurs faiblesses, pour renforcer leur autonomie et leur capacité à prendre des initiatives.

Ceux qui souhaitent réellement lancer leur projet, participent alors à la seconde phase du programme: il s'agit d'une formation de 6 mois, dispensée localement dans une université et débouchant sur un diplôme d'université de création d'entreprise (DUCA).

La troisième phase du programme correspond à la réalisation du projet.

Results and policy lessons

Expérimentation toujours en cours.